ACCES RAPIDE:

Membre:

maraluxe

Consulting MARRAKECH

Riad  MARRAKECH

2014-2019

by maraluxe​​​​  

A la demande d'agences de voyages, Booking est interdit en Turquie



C'est une première : le géant de la réservation hôtelière est condamné pour concurrence déloyale à l'égard des distributeurs, en Turquie.

Airbnb et Uber n'ont pas le monopole des actions en justice... La preuve avec cette décision, qui suspend une large partie des activités de la centrale hôtelière en Turquie.

C'est l'Association des agences de voyage turques (Türsab) qui est à l'origine de la plainte déposée à l'encontre de Booking.com. Lors de l'audience du 29 mars, le tribunal a condamné la filiale de l'américain Priceline pour concurrence déloyale, précise le groupement, dans un communiqué publié mercredi sur son site.

L'autorité de la concurrence turque avait précédemment infligé à la filiale de l’américain Priceline une amende de 2,543 millions de livres turques (653 000 euros), ajoute-t-il.

Booking va faire appel du jugement

"Le jugement nous interdit de vendre des chambres d’hôtels en Turquie à des Turcs, nous a précisé Booking ce matin. Nous sommes en désaccord total avec cette décision, que nous respectons au demeurant. Nous allons par conséquent faire appel".

"Notre site reste opérationnel pour les Turcs souhaitant réserver des hébergements en dehors de leur pays, et pour tous les ressortissants des autres pays qui veulent planifier un séjour en Turquie", précise l'entreprise basée à Amsterdam. De fait, Booking.com/tr reste pleinement actif, d'après les recherches que nous avons effectuées ce matin. Et les Français peuvent toujours choisir Istanbul comme destination, même si nombre d'entre eux s'en sont détournés depuis plusieurs mois.